Accès direct au contenu

CMLA

Version anglaise

aide

Yves Meyer prix Abel 2017


L'Académie norvégienne des Sciences et Lettres
a décerné aujourd'hui mardi 21 mars le PRIX ABEL 2017 au mathématicien français YVES MEYER "pour son rôle central dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes" aux frontières des mathématiques, de l'informatique, et de la théorie de l'information.



Yves Meyer est chercheur au CMLA depuis 1995, professeur émérite à l'Ecole normale supérieure Paris-Saclay (alors ENS Cachan) depuis 2009, membre de l'Académie des Sciences, membre associé de l'US National Academy of Sciences et membre honoraire de l'American Academy of Arts and Sciences.

Il a reçu le prix Gauss de mathématiques appliquées en 2010 (décerné par l'IMU : International Mathematical Union), ainsi que le prix Salem en 1970, ou encore l'IEEE Educational Board Award en 2013.

Yves Meyer et la théorie des ondelettes


Yves Meyer
forge la théorie des ondelettes en 1985
, quand il établit le lien entre les travaux du sismologue Jean Morlet, ceux du physicien Alex Grossmann, avec des théories mathématiques qu'il connait bien (les opérateurs de type Calderon), ainsi que l'impact des "méthodes d'ondelettes" sur l'ensemble de l'analyse harmonique vue comme un outil au service de problèmes appliqués.


Yves Meyer
va démontrer, généraliser, et étendre la pertinence des décompositions en ondelettes qui, de simples outils d'analyse de signaux géophysiques utilisés pour la détection pétrolière, vont permettre des échanges fructueux entre de nombreuses communautés scientifiques qui s'ignoraient, et des applications remarquables en traitement d'images et du signal, jusqu'à la récente détection des ondes gravitationnelles.

20 juin : une Journée pour explorer l'oeuvre d'Yves Meyer


Un colloque scientifique animé par R. R. Coifman, A. Olevskii, S. Mallat, A. Cohen, E. Chassande-Mottin, S. Jaffard, D. Gratias, J.-M. Morel, et Yves Meyer, suivi d'une soirée grand public à l'ENS Paris-Saclay à Cachan. Retrouvez les exposés...

Pour en savoir plus...

le prix Abel

Le prix ABEL - en hommage au mathématicien norvégien Niels Henrik Abel (1802-1829) - est décerné depuis 2003 par l'Académie norvégienne des Sciences et des Lettres et récompense chaque année un mathématicien pour une contribution exceptionnelle au champ des mathématiques et de ses interactions.

Depuis 2003, il a notamment été décerné à Jean-Pierre Serre, premier lauréat, à Mikhaïl Gromov en 2009, ou encore à John F. Nash Jr. en 2015, inspirateur du film "Un homme d'exception" (A Beautiful Mind, 2001).